4.Projet - PRO

Il définit précisément l'organisation des espaces et des solutions techniques. Il précise le coût d'investissement et d'exploitation de l'ouvrage. Il détermine les délais de réalisation. Cet élément de mission comprend toutes les études et plans de conception générale devant être réalisés pour permettre notamment une consultation des entreprises de travaux par corps d'état séparés.

A ce stade, un avant-métré peut être établi permettant d'établir précisément le coût prévisionnel des travaux et un cadre de bordereau quantitatif nécessaire à la consultation des entreprises.

DETAILS  :

  • Préciser par des plans, coupes, et élévations les formes des différents éléments de la construction, la nature et les caractéristiques des matériaux et les conditions de leur mise en œuvre. Les documents graphiques sont établis à l'échelle maximale de 1/50 ème (2cm p. mètre) avec tous les détails significatifs de conception architecturale aux échelles appropriées.

  • Par le dossier technique, déterminer l'implantation et l'encombrement de tous les éléments de structure et de tous les équipements techniques, préciser les tracés des alimentations et évacuations de tous les fluides, décrire les ouvrages et établir les plans de repérage nécessaires à la compréhension du projet.

  • Etablir l’ensemble des spécifications détaillées des ouvrages sous la forme d'un Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) comprenant, pour chaque corps d’état : 

    • un document écrit descriptif des ouvrages, précisant leurs spécifications techniques ; s’il est commun à plusieurs marchés, ce document fixe les limites de chaque marché.

    • s’il y a lieu, des pièces annexées fournissant aux entrepreneurs des données complémentaires pour l’exécution des travaux.

  • Etablir le coût prévisionnel des marchés de travaux par corps d'état

  • Déterminer le calendrier prévisible du déroulement de l’opération. Le coût global prévisionnel des marchés de travaux déterminé à ce stade est fixé sur la base du coût prévisionnel des travaux définit à l’APD. Au terme de l’opération, le coût définitif des marchés de travaux ne pourra être supérieur de 10% au coût global prévisionnel des marchés de travaux fixé au PCG.