La rémunération de l’architecte dépend essentiellement de trois paramètres :

1) Le coût des travaux

Il est impossible de connaître le coût final de la construction tant que les entreprises consultées n’ont pas présenté leur devis. En conséquence, une clause du contrat d’architecte peut stipuler que si les montants des devis dépassent le coût estimé des travaux au-delà d’une marge de tolérance, il peut être demandé à l’architecte de retravailler le projet sans complément d’honoraires.

2) La complexité de l'opération

Les facteurs de complexité peuvent être regroupés en trois types, à savoir, les éléments de complexité dues aux :

 

- 1. contraintes physiques du contexte et à l'insertion du projet dans son environnement.

-  2. nature du programme et à la spécificité du projet

- 3. éléments de complexité dus aux exigences contractuelles.

3) Étendue et difficulté

de la mission confiée

Un projet de construction se déroule  par étapes, appelées "phases" par l'architecte.

Il y a d'abord les phases d'études puis les phases dites de chantier. Vous pouvez décider de confier l'intégralité des ces phases à un architecte, ou seulement une partie. Cependant, un architecte vous conseillera toujours de recourir à une missions complète afin de garantir la réussite de l'opération.

Coins spilling out of jar_edited.jpg