Les éléments de complexité liés à la nature et à la spécificité du projet

1. Multiplicité et imbrications des fonctions
ex :Un projet avec une seule fonction (par exemple habitation ) est plus simple à étudier qu'un projet avec plusieurs fonctions (par exemple parking souterrain, commerce en rez-de-chaussée, bureaux au 1er étage et logements au-dessus) : dans le second cas, les plans de niveaux sont moins répétitifs, les équipements techniques ne sont pas forcément les mêmes et les règles de sécurité incendie doivent être respectées.

2. Typologie et répétitivité.
ex :La répétitivité d'un principe dans le projet est un facteur de moindre complexité.

3. Adaptabilité et modularité
ex : L'exigence de concevoir des locaux modulables à l'avenir (par exemple des logements pouvant être ultérieurement scindés ou regroupés) est un facteur de complexité.

4. Caractère d'innovation et d'expérimentation
ex : Les innovations demandées par le programme ou par les techniques à mettre en œuvre sont un facteur de complexité.

5. Niveau de performances
ex : Exigences particulières en termes d'acoustiques, en termes de sûreté. Demande d'une certification environnementale.

6. Présence de difficultés techniques
ex : Elles peuvent être de toute nature : grandes portée dans les poteaux, projet d'IGH, etc.

7. Technicité des installations
ex :  Fluides industriels, fluides médicaux, courants faibles spécifiques, videosurveillance, boucle haute tension, etc.

8. Etendue des compétences nécessaires
ex : Signalétique, besoin d'un design intérieur particulier, ....